Arrow-DownArrow-LeftArrow-RightArrow-UpCheck-LargeCheck-SmallasymetrischElement 7Element 1eckigElement 3Element 1Element 4Element 6ovalElement 5rundElement 4

L'histoire

Collection Manufacture

Villeroy & Boch est l’une des rares marques profondément enracinées dans la culture européenne. Et comme seuls les grands noms y parviennent, elle a su garder son identité tout en vivant avec son temps. Découvrez les arcanes de la production des pièces de collection de la Maison Villeroy & Boch Luxembourg et plus de 260 années d’histoire de l’entreprise familiale.

Histoire

En 1748, François Boch, un ­Lorrain connu pour être un des bombardiers du roi, décide de lancer une production de vaisselle en céramique. Quelques années plus tard, en 1766, son fils, Pierre-Joseph, demande au gouvernement autrichien l’autorisation de fonder une manufacture dans la province luxembourgeoise. Une requête qui aboutit sur ce qui devint l’un des premiers marchés de la famille Boch. En 1767, Jean-François Boch et Frères démarrent la ­production en série préindustrielle à ­Septfontaines, une vallée située à quelques lieues de la place forte luxembourgeoise. La nou­velle usine, baptisée Manu­facture Impériale et ­Royale, devient rapidement l’une des plus grandes entreprises du Grand-Duché. La vaisselle ­fabriquée par la famille Boch est ­communément appelée ­faïence de Luxembourg.

Méthode traditionnelle

Aujourd’hui, l’atelier du Rollingergrund continue à travailler selon la méthode traditionnelle. Une sélection de pièces de collection est fabriquée à la main avec beaucoup de soin et d’amour. Un savoir-faire perpétué par la huitième génération de l’entreprise familiale. 

Une série strictement limitée composée d’une réédition des figurines de collection uniques – Made in Luxembourg. Fleuron des arts de la table haut de gamme pour les grands -collectionneurs.